Maman Consomme

Par Caroline Vallieres

Confession, j’ai déjà envisagé la faillite personnelle il y a plusieurs années! Après m’être informée, j’ai pris la décision d’arrêter de dépenser et de payer mes dettes. J’ai mis 2 ans à tout rembourser mais quelle fierté!

Faut se le dire, une faillite personnelle, c’est toute une épreuve dans une vie. En situation d’insolvabilité, la personne endettée vit beaucoup de stress et d’anxiété en plus de plein d’autres symptômes. De quoi empirer la situation…malheureusement.

Les conséquences d’une faillite personnelle

Avouez que juste prononcer les mots “faillite personnelle” fait frisonner, avec raison d’ailleurs, car les faillites restent inscrites à notre dossier de crédit pour une période de six ans après la date de la faillite. Dans le cas d’une deuxième faillite, cette période peut s’étendre jusqu’à 14 ans.

La faillite est l’une des options les plus connues pour mettre fin à la plupart de nos dettes par la remise de certains de nos biens. Saviez-vous que le rôle du syndic de faillite est de nous aider à déterminer quels sont les biens qu’on devra remettre et ceux qu’on pourra conserver? La Loi sur la faillite et l’insolvabilité prévoit que les biens d’un failli constituant le patrimoine attribué à ses créanciers ne comprennent pas les biens exempts d’exécution ou de saisie en vertu des lois provinciales. Donc, la plupart des faillis perdent pas beaucoup de biens.

On pense souvent que la faillite nous libère de toutes nos dettes et qu’on repart à zéro, ce n’est pas du tout le cas. La loi stipule qu’on doit payer nos contraventions, nos dettes de pension alimentaire, nos prêts étudiants de moins de 7 ans, etc. En plus des biens saisissables, le failli doit verser un paiement mensuel établi par le syndic. Donc non, tout ne s’efface pas comme par magie.

Les avantages et désavantages de la faillite personnelle

Je pense que le plus gros avantage d’une faillite personnelle est la fin du harcèlement de la part des créancier. Ça nous protège aussi contre les saisies, un autre gros stress en moins.

Côté désavantages, c’est clairement au niveau de notre dossier de crédit que ça fait le plus mal. Dépendamment de notre âge et de nos projets de vie, 6 ans peut paraître une éternité. Ensuite il nous faut refaire notre crédit, ce n’est pas une mince affaire.

Alternatives à considérer

Une autre option à considérer qui fait moins mal à notre dossier de crédit: la proposition du consommateur. Il s’agit d’une offre présentée aux créanciers qui leur permet de récupérer un pourcentage de ce qui est dû. Cette option s’adresse aux gens incapables de payer leurs dettes en entier, mais dont le revenu est assez important pour être en mesure d’effectuer des paiements dans le futur.

Quoi qu’il en soit, je vous suggère de faire analyser votre situation financière chez un syndic autorisé en insolvabilité si vous voulez en avoir le coeur net.