Maman Consomme

Cette semaine, on m’a invité à l’événement « Papillons en liberté » au Jardin botanique de Montréal. Cette rencontre avait pour but de me faire découvrir en primeur, l’habitat tropical des papillons, l’installation Butterfly chair de l’artiste Andrea Williamson et de rencontrer les artisans de Papillons en liberté, présents.

Peut-être y êtes-vous déjà allé ?  Moi c’était ma troisième visite et encore une fois, j’ai été conquise. Dès mon entrée dans la grande serre, j’ai été accueillie par une volée de papillons bleus (Morpho bleu).  J’ai alors débuté ma promenade et la beauté des lieux m’a saisie, entre autres par la grandeur et la couleur des végétaux mais surtout par la floraison éclatante de cette belle végétation. J’avais l’impression d’être en été !

Papillons en liberté “Comment partager son habitat pour mieux habiter la planète”

Comme le thème cette année est « Comment partager son habitat pour mieux habiter la planète », nous apprenons comment aménager nos espaces verts de façon à faire plus de place aux papillons. Les gestes à poser ne demandent pas tant d’effort et je trouve que c’est une belle occasion d’impliquer les enfants et les conscientiser au respect de la nature.  Voici quelques éléments à retenir pour créer un espace accueillant : planter des fleurs nectarifères pour attirer les papillons, planter des végétaux pour nourrir les chenilles, un site à l’abri du vent, de l’ensoleillement et éliminer les pesticides.

Papillons en liberté au Jardin Botanique de Montréal | Maman Consomme
Crédit photo : Caroline Gagné

Même en milieu urbain, il est aussi possible de contribuer à faire un meilleur endroit en aménageant les espaces verts, tels que les ruelles.  C’est d’ailleurs en installant des clôtures, escaliers, cordes à linge et mangeoires à oiseaux que le jardin botanique a recréé ce décor.

Papillons en liberté  | Maman Consomme
Crédit photo : Caroline Gagné

Autres centres d’intérêts à voir, il y a bien sûr les chrysalides, où la chenille deviendra papillon.

Jardin botanique
Crédit photo : Caroline Gagné

Une fois la transformation complétée, les papillons sont placés dans un abri, le temps qu’ils sèchent et qu’ils soient autonomes et prêts à voler.  Plusieurs guides sont sur les lieux pour expliquer toutes ces étapes et répondre à vos questions.

Jardin botanique de Montréal
Crédit photo : Caroline Gagné

Si vous êtes à court d’idée pour la relâche scolaire, c’est une belle activité à mettre à votre programme et pourquoi pas en profiter pour aller visiter les autres installations sur les lieux, que ce soit les serres du Jardin Botanique ou l’Insectatium.

L’événement « Papillons en liberté » se poursuit jusqu’au 29 avril 2018.   L’horaire est du mardi au dimanche de 9h00 à 17h00.  Ouvert les lundis 5 mars (relâche) et 2 avril (Pâques). Plusieurs autres événements intéressants auront lieu au courant de l’année.  Toutes les informations sont disponibles sur le site d’Espace pour la vie.

One thought on “Sortie familiale : Papillons en liberté au Jardin Botanique de Montréal

Comments are closed.