4 conseils pour éviter les infections à levures cet été

Enfin, l’été est arrivé! Oui il fallait bien que ça arrive un jour! J’avais tellement hâte de me prélasser sur ma terrasse sous le chaud soleil estival et de me faire arroser abondamment par mes enfants et là, on y est enfin. Si j’apprécie autant ces moments, ce n’est pas le cas de toutes les femmes.

Pour plusieurs, ces bains de soleil sont synonymes de démangeaisons vaginales gênantes ou si vous préférez, d’infections à levures. Les grandes chaleurs d’été affectent bien plus de femmes qu’on peut le penser et comme ce n’est pas notre sujet préféré autour de la piscine, bien souvent on en parle pas et on endure.

Si j’aborde le sujet, c’est parce qu’environ 5% des femmes sont atteintes d’infections à levures récurrentes (3 à 4 infections au cours de la dernière année)[1] et comme la chaleur aggrave le problème, c’est le bon moment pour en parler. 🙂

Comment ça se produit au juste? Une infection se produit lorsque l’humidité reste emprisonnée et que les levures se multiplient et causent des démangeaisons, une sensation de brûlure et d’inconfort. Si vous en avez déjà eu une, vous savez exactement de quoi je parle.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut faire quelque chose pour éviter les infections à levures et éviter ces démangeaisons gênantes. 🙂

4 conseils pour éviter les infections à levures cet été

  1. N’oubliez pas de bien vous assécher : il n’y a pas de meilleure façon de profiter d’une chaude soirée d’été que de se détendre dans un spa. Toutefois, les levures se multiplient mieux dans un environnement humide, et les spas sont donc un incubateur parfait pour les infections indésirables. Il est donc important de bien vous assécher et de mettre immédiatement des vêtements secs. Adoptez la même approche lorsque vous passez la journée à la plage ou au bord de la piscine.Infections à levures rephresh | Maman Consomme
  2. Connaissez votre pH normal : de nombreux problèmes de santé vaginale, notamment les odeurs, les démangeaisons et les infections à levures, proviennent d’un pH déséquilibré. Le gel vaginal RepHreshMC (lien en anglais) est un produit au pH équilibré recommandé par les gynécologues qui peut contribuer à éliminer les odeurs et à soulager les inconforts.
  3. Portez des sous-vêtements de coton : vos jeans serrés ne sont malheureusement pas vos meilleurs alliés en été. Des vêtements chauds et serrés empêchent la circulation d’oxygène et offrent un environnement propice à la croissance des levures. Mais si vous insistez pour porter votre jean filiforme, enfilez-le sur des sous-vêtements de coton.
  4. Prenez des mesures favorables à une bonne santé : le supplément féminin probiotique Pro-B de RepHreshMC réduit le nombre de bactéries urogénitales pathogènes et de levures sur les surfaces vaginales. Il a été éprouvé en clinique et agit en équilibrant les levures et les bactéries naturellement présentes dans le corps féminin pour contribuer à restaurer et à maintenir une flore vaginale normale. Ajoutez-en une gélule à votre alimentation quotidienne pour remettre votre corps sur la bonne voie et vous assurer que rien ne vous ralentit cet été!

Vous êtes prête à faire face à la chaleur estivale? J’aimerais recevoir vos commentaires si vous avez fait l’essai de l’un ou l’autre de ces produits. 🙂

[1] http://santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/pas-encore-une-infection-a-levures

Divulgation : Je reçois une rémunération et des produits en échange de mon opinion honnête et sincère sur les produits de Church & Dwight. Les opinions émises ici sont les miennes et n’engagent que moi.

%d blogueurs aiment cette page :