Maman Consomme

Cette année, l’envie de voyager en famille a eu raison de nous. On a décidé qu’on s’en allait décrocher, ne pas cuisiner, ne pas faire de ménage, ne pas surfer sur les vagues du web. Bref, on est parti pour le Mexique la semaine dernière. 🙂

Voyager en famille - mexique

Au menu, relaxer, manger, jouer avec les enfants. 7 jours où on serait 100% là pour eux. Du ben gros bonheur à l’horizon. MAIS… comme jamais rien ne se passe comme prévu…

Sans blagues, ce voyage est probablement mon pire à vie. Oui le plus poche, le plus fatiguant, le plus stressant, le plus chiant… Je peux bien le dire, j’ai DÉTESTÉ ce voyage plus que tout mais j’ai beaucoup appris pour les prochaines fois.

Entre mes prévisions et la réalité, il y a eu tout un décalage. Je pensais que le fait de déraciner mes enfants pour aller leur planter les pieds dans le sable chaud de la plage était magique… Ben oui, je suis rêveuse de même moi. 🙂

Voici donc les leçons que j’ai tiré de notre aventure :

valises

numbers-1109549_640Devant le défi des valises, 3 pour 4 personnes, j’ai eu peur de manquer de place. Ensuite j’ai eu peur de manquer de bras pour les transporter. Comme j’ai eu plus peur de manquer de bras que de manquer de place, j’ai décidé de nous limiter à 2 valises. On est donc parti avec un total de 27 kilos (incluant les valises) pour notre semaine dans le sud, j’étais super fière de moi. Au final on a eu trop de vêtements et pas assez de jouets/activités pour les enfants.voyagernumbers-1109551_640Banaliser le temps des transports… Pour nous rendre au Mexique, nous sommes parti de la maison à 4h du matin pour arriver à notre chambre d’hôtel en fin d’après-midi, tout juste avant 17h. Fatiguant pour les parents et ultra fatiguant pour les petits. On a jamais autant géré de crises de notre vie. Pour le retour ça n’a pas été mieux, parti à midi de l’hôtel pour finir dans notre lit à 3 heures du matin… Pourtant on est allé juste au Mexique, pas en Afrique!!! La fatigue accumulée et l’heure des repas bousculée durant l’allée et le retour sont difficiles à vivre pour les petits et du coup, pour nous aussi.

mexique2

numbers-1109552_640Ahhh les surprises… Je suis une maman qui aime sortir des surprises de nulle part quand c’est nécessaire. Mes surprises ont capté l’attention de ma grande dès notre arrivée quand on a ouvert les valises. Au milieu de la semaine, j’ai bien réalisé mon erreur quand, totalement à boutte j’ai réalisé que ces maudites surprises nous pourrissaient la vie car Mimi ne pensait qu’à ça, ne parlait que de ça… Pour vrai, j’aurais mieux fait de leur apporter des objets réconfortants que des gogosses du Dollarama qui ne durent que le temps d’un feu de paille!

Malade

numbers-1109553_640Penser que tout ira bien… Durant ces 7 jours, fiston a eu la roséole (oui oui…), papa et maman un sérieux coup de soleil, 3 sur 4 ont attrapé la tourista, Mimi s’est blessé un pied, on s’est fait manger par les moustiques (malgré le chasse moustique) au point que Mimi a dû prendre plusieurs fois du Bénadryl. Gérer la bouffe dans un buffet où tout le monde mélange les cuillères de service dans tous les plats alors qu’on a un enfant avec une liste d’allergies longue comme le bras est un brin stressant.

plage

numbers-1109554_640Ne pas négliger les parents… Ça l’air bête à dire comme ça, si nos enfants étaient super bien équipés pour partir dans le sud, on avait tourné les coins ronds pour nous. Voilà pourquoi les coups de soleil ont été au rendez-vous entre autre. Ce qu’on oublie souvent, c’est qu’il faut être soi-même bien pour prendre soin des autres avec patience. C’est bien plus difficile quand on est malade ou souffrant, qu’on a faim, qu’on est stressé… Penser à soi au milieu de tout ce tourbillon n’est pas une chose facile mais c’est nécessaire pour passer un bon moment. Note à moi-même : la prochaine fois, m’équiper convenablement et amener les médicaments pour adultes aussi…

Pour vote info, nous étions au Grand Baya Principe Coba au Mexique 🙂

5 thoughts on “Voyager en famille? Mes 5 leçons apprises!

  1. J’ai adoré lire ton blogue!!! Méchant voyage!! J’espère que tu as pu te reposer un peu quand même? La prochaine fois….Croisière!! Pas de problème pour les allergies, pas de moustiques, des jeux pour les enfants!!

    Bon retour ma chère 😉

  2. Oh la la !
    C’est plate quand ça arrive mais je suis contente de lire ton billet. On a loué un chalet pour 1 semaine et je ne savais pas trop quoi apporter alors je vais opter pour les jouets connus et réconfortant. On part de l’Abitibi pour aller dans les Laurentides on va faire environ 6h de route.

    Bon retour à la routine et à la zone “connue”

  3. Salut,
    Je suis déjà allée là-bas. J’ai trouvé cet endroit joli et reposant. C’est dommage que tu n’aies pas pu en profiter. Même si tu veux réduire le poids de tes valises, il y a certaines choses que tu dois quand même apporter. Par exemple, pour que mes chérubins se divertissent pendant le long voyage, je prends l’iPad (en plus, c’est léger), car j’y ai installé des applis pour enfants comme https://itunes.apple.com/fr/app/badabim-dessins-animes-coloriage/id896181207?l=fr&ls=1&mt=8 . Ce logiciel contient plusieurs dessins animés, des contes audio, etc. ! Lorsqu’ils sont occupés, le trajet se passe bien, et mon mari et moi pouvons en profiter… J’avais oublié de prendre la crème solaire lorsque nous étions allés au Mexique. Pas la peine de te dire comment nous avions tous bronzé. ^^’’
    En tout cas, ton prochain voyage se passera mieux, ne t’en fais pas ! Nous apprenons tous de nos erreurs. 😉

    1. Oui on apprend toutes de nos erreurs et il faut bien le dire, on ne voyage pas si souvent que ca… hi hi…

Comments are closed.