Vivre et laisser vivre… point!

Joanie GagnonPar Joannie Gagnon – Dernièrement, je suis tombée sur plusieurs articles qui, selon moi, ne font qu’ajouter un poids supplémentaire sur les épaules des parents. Est-ce moi ou, aujourd’hui, peu importe les choix que nous faisons pour nos enfants, il y a toujours une personne, une étude, un spécialiste ou la voisine d’à côté qui ne se gênent pas pour nous dire que nos décisions ne sont pas les bonnes? Non mais, peut-on nous laisser vivre?

Qui n’a pas déjà entendu parler du fameux débat de l’allaitement versus le lait maternisé? Hi lala… pourquoi s’acharner à ce point sur les pauvres mamans pour qu’elles allaitent à tout prix, et ce, au détriment de leur bonheur et leur santé, de même que pour leur bébé? Tant mieux, si l’allaitement est un succès, mais pouvons-nous respecter les mamans qui donnent le biberon avec amour? Qu’est-ce qu’il y a ce biberon de si terrible pour être traité de la sorte? Et de l’autre côté, si les mamans n’allaitent pas assez longtemps, elles se le font reprocher, mais si elles allaitent trop longtemps, elles sont aux yeux de plusieurs, bizarres… ?! C’est à ne rien n’y comprendre…

Vivre et laisser vivre… point!

Et maintenant, parlons de la poussette et du portage… vous me voyez venir là, n’est-ce pas? La maman qui utilise un porte-bébé est parfois considérée comme une maman trop fusionnelle avec son enfant et qui risque de créer un petit « monstre » capricieux qui ne voudra que les bras de sa maman. En revanche, celle qui utilise la poussette est parfois vue comme une maman qui « délaisse » son enfant dans cet engin à 3 ou 4 roues et qui ainsi, ne répond pas à son besoin d’attachement et de proximité… Heeee… peut-on tout simplement choisir le moyen qui nous convient s’il-vous- plaît, sans se sentir jugées? Tant que maman et bébé sont heureux, en poussette ou en porte-bébé, le reste n’a aucune importance, non?

Ouf attention… « ding ding » le combat commence… dans le coin gauche, les mamans qui travaillent à temps plein… dans le coin droit, les mamans à la maison… hiiii sujet chaud! Non mais sérieusement… arrêtons ça là… les femmes ne sont pas toutes heureuses à la maison comme d’autres ne sont pas heureuses au travail. Nous sommes toutes différentes alors pouvons-nous juste accepter le fait que certaines ont besoin d’un équilibre dans leur vie en allant travailler et que d’autres préfèrent rester à la maison? Chacune fait son choix sans juger l’autre s’il-vous- plaît? Point! C’est SON choix justement! Plusieurs études, commentaires et jugements accusent les mamans à tort de façon si injuste et la pression devient si énorme… ça suffit!

Ah et que dire du sommeil chez les enfants… si vous endormez votre enfant sur vous en le berçant ou en l’allaitant (tout simplement parce que vous adorez ce petit moment de tendresse et que vous savez que le temps passe si vite) vous vous faites dire que vous créez une mauvaise habitude chez lui car il n’apprendra jamais à s’endormir seul… d’accord alors, si vous utilisez une méthode quelconque en le déposant dans son lit pendant qu’il est encore réveillé et que vous le laissez pleurer un peu (car peut-être que ça fait des jours et des jours que vous ne dormez plus et que vous êtes au bout du rouleau…) ah là, vous vous faites passer pour le « méchant parent » » qui laisse son bébé pleurer pendant des heures! (Hey oh, ce n’est que pour quelques minutes, la plupart du temps, pour permettre à la maman ou au papa de respirer par le nez et retrouver sa patience!) Le cododo, ah le cododo! Si bébé dort dans votre lit, vous êtes foutus, il y restera jusqu’au jour de ses 18 ans selon les dires de certains! Mais si votre bébé couche dans sa propre chambre, dans sa bassinette dès le retour de l’hôpital, alors là, vous êtes aux yeux de certains, des parents quasiment inconscients?! Franchement!

Mettons les choses au clair concernant le dodo de nos petits trésors… il existe mille et une techniques sur le sommeil des enfants. Le but de mon texte n’est pas de dire lesquelles sont meilleures que les autres et de dénigrer ou louanger certaines méthodes. Non… C’est plutôt de vous faire comprendre que certaines techniques vous conviennent, respectent vos valeurs, d’autres pas, et c’est correct! Votre voisin n’utilise peut-être pas les mêmes que vous, et puis? L’important est de choisir la méthode qui VOUS convient et avec laquelle vous êtes à l’aise sans juger la méthode de l’autre!

Je pourrais continuer à énumérer des exemples comme ceux-là pendant des heures tellement j’en ai lus et entendus depuis 7 ans… j’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi les parents d’aujourd’hui se jugent autant entre eux? Ça créé un poids énorme sur leurs épaules inutilement… pouvons-nous juste vivre et laisser vivre, s’il-vous- plaît?

%d blogueurs aiment cette page :