Jour de la terre 2016 – Ces gestes qu’on peut poser…

Une journée pour la terre, on fait quoi? On se pose des questions sur notre consommation? On décide d’acheter un peu plus de nos produits fait par des artisans d’ici? On décide de planter un arbre? On cuisine nos “touski” (tout ce qui reste dans le frigo) avant de devoir jeter? On se planifie un coin jardin sur notre terrain? On offre ce qui nous sert plus à ceux qui peuvent en avoir besoin? On change notre pomme de douche pour une qui économise l’eau? On s’initie au compostage? On décide d’utiliser les transports en communs plus souvent? On fait un conseil de famille pour décider d’une bonne action pour la terre? On se met un baril pour récupérer l’eau de pluie? On ferme l’eau du robinet durant le brossage de dent? On refuse les sacs qu’on nous offre dans les magasins? On ferme la lumière quand on quitte une pièce? On évite de faire du gaspillage? On optimise nos déplacements en voiture? On essaie de recycler encore plus et mieux?….

mouchoirs TSHU - Jour de la terre 2016 - Ces gestes qu'on peut poser...

Il y a tellement de petits geste à faire aujourd’hui et tout au long de l’année que ce ne sont pas les idées qui manquent. L’année dernière mon petit geste durable avait été de nous acheter des mouchoirs de tissus, si je n’en ai pas parlé avant sur le blogue, c’est parce que je doutais de ma capacité à changer cette habitude. Et pourtant, oui, c’est bel et bien entré dans nos habitudes même si on achète encore des mouchoirs de papier. Durant l’année j’en ai testé plusieurs qui provenaient d’artisans différents. Mes préférés ont été ceux de la marque TSHU, ils sont vraiment beaucoup plus cher que tous les autres que j’ai essayés mais aussi beaucoup plus agréables à utiliser. La chose qui m’a le plus surprise des mouchoirs de tissus, c’est qu’on a plus la peau toute irritée autour du nez quand on a le rhume. Juste ça, ça change la vie. Mais je ne vous cacherai pas que vu leur prix, je suis vigilante en titi quand on sort de la maison et je fais le compte souvent pour être certain qu’on en perd pas.

composteur
Cette année, parce que j’ai été chanceuse, le Fond Écolo IGA a retenu mon inscription pour l’obtention d’un composteur à prix réduit (on pouvait aussi demander un baril récupérateur de pluie). La semaine prochaine j’irai chercher mon composteur que je payerai seulement 30$. Je suis plus qu’heureuse d’avoir été retenue car ça fait des années que papa consomme et moi parlons de s’y mettre. 15FR_383x319_COMBO_TELEPHONE_rotateVu notre incapacité à choisir le bon modèle pour nous, on ne se lançait pas, cette fois c’est notre chance. 🙂 Double chance cette année, ma ville (Candiac) s’est associée à Hydro-Québec pour offrir à ses citoyens, pour seulement 5$, une trousse de produits économiseurs d’eau et d’énergie. Je vais certainement m’en procurer une mais je vous invite à le faire aussi car les différentes trousses se vendent de 18$ à 25$ et on peut aussi personnaliser notre commande selon nos besoins. Je trouve que c’est un bon investissement. 🙂

Et vous, poserez vous un geste pour la planète aujourd’hui?

(Visited 2 times, 1 visits today)
%d blogueurs aiment cette page :