2 avril: Journée mondiale de sensibilisation de l’autisme

Virginie LiardPar Virginie Liard – Aujourd’hui, le 2 avril, portez du bleu pour appuyer la cause de l’autisme.

L’autisme est entrée dans notre vie il y a à peu près 3 ans et demi, quand nous avons fait une demande d’évaluation pour notre fils Christopher âgé d’à peu près 18 mois. Dès ses 15 mois nous savions que quelque chose n’allait pas. Sans grande surprise, il a reçu un diagnostique d’autisme à tout juste deux ans. Christopher aura 5 ans dans un mois déjà et nous apprenons chaque jours à vivre avec notre enfant qui essaye tant bien que mal de s’adapter à notre réalité, notre quotidien.

virginie

Avant d’avoir un enfant différent, nous ne connaissions pas grands choses sur l’autisme. Mais, depuis, nous nous rendons compte que l’autisme touche beaucoup d’enfants. En en parlant, car oui, il faut en parler, on remarque que tout le monde a un enfant autiste dans son entourage; l’enfant d’un ami, un petit à la garderie, un cousin… c’est pourquoi il est important de sensibiliser les gens puisque, bien souvent, ils ont des idées pré conçus sur le sujet.

Cet année, la journée mondiale de sensibilisation de l’autisme est une journée encore plus spéciale pour nous. C’est aujourd’hui que je me dirigerai vers Sainte-Madeleine où je vais demeurer pendant une semaine. Pourquoi? Pour recevoir toute la formation nécessaire dans le but de revenir à la maison, le 9 avril, avec un chien d’assistance MIRA pour notre petit Christopher. Les chiens d’assistance MIRA pour enfants autistes ont pour but, entre autre, de réduire l’anxiété chez l’enfant et de l’accompagner dans son quotidien.

Cette semaine je vais apprendre à connaitre le nouveau membre de notre famille qui devra me suivre dans tous mes déplacements à l’extérieur de la maison. Une formation qui, semblerait-il, est très intense physiquement et psychologiquement. Je suis fébrile et anxieuse à la fois, moi qui n’a jamais eu de chien, j’espère bien m’en sortir.

En cette journée mondiale de sensibilisation de l’autisme, ce que je souhaite le plus, c’est que cette boule de poil apportera du bonheur et du réconfort à mon fils. Que ce chien l’aidera à vivre mieux au quotidien et à surmonter les petites difficultés de la vie qui semble l’atteindre tellement fort parfois. Mais surtout, j’espère que ce chien le rendra heureux, car, avant tout c’est ce qui compte le plus à nos yeux; son sourire et sa joie de vivre.

Unis pour déjouer l’autisme:

Dejouer l’Autisme from Fondation Mira on Vimeo.

 

(Visited 2 times, 1 visits today)
  1. Chouffe, notre chien Mira | Maman consomme

    juin 20, 2016 at 11:23

    […] Virginie Liard – Le 2 avril dernier (ici), je vous annonçais que je partais pour une formation d’une semaine pour recevoir un chien […]

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :