Ma vie de blogueuse

On me pose souvent des questions sur ma vie de blogueuse, paraîtrait-il que ça pique la curiosité… 😉 Que vous soyez juste curieuse ou que vous ayez envie de devenir blogueuse, ce teste pourrait vous intéresser. Alors voici mes réponses aux questions qu’on me pose le plus souvent. 🙂

Ma vie de blogueuse - devenir blogueuse

Il y a quelques temps, je vous ai demandé de me poser vos questions via ma page Facebook, 6 d’entre-vous se sont lancé et voici ce que ça donné :

questions

J’ai donc décidé d’y aller directement avec vos questions!

Comment ça commencé et comment j’ai pris la décision de me lancer?

Je blogue depuis vraiment longtemps, j’ai eu des blogues de toute sortes que j’ai supprimés au fil du temps parce que je n’assumais pas tout ce que j’y disais. Un jour, j’ai décidé de maigrir, j’ai ouvert un blogue avec lequel j’ai eu pas mal de lectrices et là j’ai vraiment eu la piqûre, en parallèle à ce blogue, j’en avais ouvert un autre pour parler de mon parcours d’infertile. À ce jour, je regrette encore de l’avoir supprimé, je crois qu’il était très inspirant. Ensuite je suis devenue maman et j’ai adoré ma vie pendant un long moment. J’avais l’envie de bloguer sur ma vie de maman mais je cherchais ma formule et bizarrement plus je cherchais et moins j’avais envie de témoigner de ma réalité. J’ai vite compris qu’il faut avoir la couenne dure pour exposer ses bons et moins bons coups sur les Zinternets! Et puis un jour, j’ai eu le déclic tant attendu. Cette même journée, j’ai crée Maman Consomme en me disant que ça me représentait bien puisque pour ma Mimi, je pense que j’avais tout acheté ce qui se vendait pour les bébés.

Est-ce que j’avais peur de manquer de sujets?

OUI et NON. Oui parce que ma capacité à acheter du stock pour en parler est quand même limitée et NON parce qu’il y a tant à dire. Une maman ça consomme de tout, des couches, des livres, du maquillage, des produits alimentaires, des autos, des voyages…… Au fond, n’importe quel sujet qui m’intéresse est susceptible d’intéresser mes lectrices. Par contre, en commençant à bloguer sur Maman Consomme, je n’avais aucune idée sur le fait qu’on me contacterait pour me faire tester des produits.

Si je travaille autre part?

Oui, je travaille quelques heures par semaine comme adjointe de mon mari qui a son entreprise.

Si je reçois une rémunération?

Une rémunération pour être blogueuse, non. Par contre j’ai de maigres revenus publicitaires, il m’arrive de recevoir une compensation pour écrire certains billets et je facture certains services que j’offre en lien ou non avec le blogue. Est-ce suffisant pour en vivre? Non.

Où je me vois dans 5 ans?

Quelle belle question, en fait je ne le sais pas du tout. J’aimerais continuer d’écrire mais de manière à pouvoir en vivre. Mine de rien, comme blogueuse, on développe un nombre impressionnant de compétences. Depuis octobre 2013, j’apprend chaque jour quelque chose de nouveau et j’adore ça.

En date d’aujourd’hui, quand je regarde le blogue, je me dis que j’ai fait environ 25% de la route pour le mener là où je le vois. J’ai encore beaucoup de travail à abattre pour le rendre à mon goût. Je suis consciente que ce n’est pas demain que je vais y arriver mais j’ai une vision et la certitude que je vais l’atteindre.

Qu’est-ce que la naissance de mes enfants a changé en moi?

TOUT!!!! Pour vrai, il y a la Caroline d’avant et celle de maintenant. Mais faut pas nécessairement penser que je suis mieux que celle d’avant!!! lol… Je me suis trouvé un tas de qualités et de défauts dont je ne connaissais pas l’existence avant d’avoir de ma fille. Le jour où j’ai accouché de Mimi, j’ai réalisé que j’étais mortelle pis que je ne trouvais ça pas drôle. Je n’ai jamais été une personne aux idées suicidaires mais dans ma vie d’avant quand je vivais de très grands bonheurs, je fermais les yeux et je me disais que c’était un bon moment pour mourir (Je sais, c’est vraiment bizarre comme pensée!). Je tenais à mourir heureuse et maintenant je veux juste vivre le plus longtemps possible pour voir mes enfants grandir et devenir adultes.

Combien d’heures par semaine je passe à gérer mon blogue?

Beaucoup trop, je dirais au moins 50 heures par semaine + je me considère de garde pratiquement 24h sur 24h. Ben oui, je ne suis pas fière mais j’ai pas mal tout le temps le téléphone à la main. Gérer un blogue, en plus de passer du temps à tester des produits et à écrire mes billet, c’est aussi gérer les différents réseaux sociaux et répondre aux nombreuses communications.

Les questions les plus loufoques/gênantes qu’on m’ait posées?

Comment je fais pour avoir des cadeaux?

Comme lectrice de blogues, je me suis déjà posé la même question (sans jamais oser la poser aux blogueuses par contre!). La réponse est la suivante : en travaillant beaucoup trop d’heures par semaine afin d’être proche des lectrices du blogue. Il n’y a pas de miracles, les entreprises envoient leurs produits promotionnels aux blogueuses qui font un bon boulot et qui sont lues.

J’ai envie de dire que oui c’est cool de recevoir plein de trucs à la maison mais ce n’est pas tout à fait gratuit quand on pense au travail qu’on doit faire.

C’est combien mon budget pour parler d’une entreprise?

Celle là m’a laissé sans voix, je l’avoue. Une artisane m’approchait pour que je parle de ses produits en me demandant mon budget pour acheter dans sa boutique!

Mais j’admet que ce n’est pas très clair tout ça parce que j’écris aussi sur des choses que j’achète. Et puis d’autres fois je n’écris pas sur des produits qu’on m’a donné. La règle numéro 1 pour que je décide d’écrire, c’est que j’aime.

Pourquoi certaines blogueuse reçoivent X produit et pas moi?

Probablement la question que j’aime le moins me faire poser parce qu’elle me confronte. Faut dire que quand on me la pose, c’est toujours pour quelque chose que j’aurais adoré et qui vous rejoint comme lectrices. Sachez que parfois je m’explique la chose très facilement et d’autres fois non. Mais au delà de ça, je ne fais pas parti des blogueuses fortes sur l’auto-promotion et je ne vais pas souvent cogner aux portes pour obtenir des choses. Je suis plutôt cool, je me laisse trouver et ça joue très certainement contre moi. Voyez, il me reste encore des compétences à développer. 😉

Qu’est-ce que je refuse de faire comme blogueuse, est-ce que je refuse beaucoup d’offres?

En tout honnêteté, à mes débuts je ne refusais pratiquement rien parce que je ne recevais presque pas d’offres. Aujourd’hui je suis experte pour refuser les invitations, je suis une maman avant d’être une blogueuse et de ce fait, je suis chez moi tous les soirs pour border mes enfants. Je constate que ça me nuit souvent mais que voulez vous, si je n’étais pas une maman (avec ce que ça implique), je n’aurais pas ce blogue. Un jour mes enfants seront grands et je me permettrai plus de sorties pour le blogue.

Je refuse aussi d’écrire sur des entreprises qui me confronte sur mes valeurs de femme. (j’en parlais hier ICI)

Qu’est-ce que le blogue a changé en moi?

Premièrement, c’est la première fois de ma vie que je me trouve sur mon X. Je connais enfin la satisfaction de me lever chaque matin pour faire ce que j’aime. Je souhaite à tout le monde de connaître ce sentiment. Ensuite, ma façon de consommer a beaucoup changé. Ce n’est pas un hasard si j’aime autant vous parler de nos entrepreneurs québécois, je consomme de plus en plus les produits d’ici. Comme je le disais plus haut, le blogue me permet de développer tellement de nouvelles compétences que j’imagine que ça me change aussi un peu.

De quoi rêves-tu pour le blogue?

Je rêve de beaux partenariats qui me permettent d’aborder les sujets qui intéressent les familles. J’aimerais trouver le temps de cuisiner plus et de publier des recettes chaque semaines (oui vous me le demandez), j’aimerais parler de finances et d’éducation car ce sont des sujets qui me sont chers. J’aimerais vous parler d’encore plus d’entreprises d’ici qui s’adressent à toute la famille. Je rêve de tellement de choses pour le blogue que ce serait trop long à énumérer.

Qui est Papa Consomme?

Ha ha ha… Celles qui l’ont cherché sur le blogue ne l’ont vu que de dos. C’était un choix quand j’ai démarré le blogue de le garder en arrière-plan. J’ai voulu que le blogue soit mon projet et non un projet familial. Je ne voulais pas contraindre toute la famille à la grande aventure du blogue. Donc, il teste les produits et il est mon soutien technique pour que le blogue ne plante pas.

%d blogueurs aiment cette page :