Histoire de vomi

Invitant comme titre, non?!

Avant même d’avoir des enfants, on a tous assisté à des crises nationales enfantines : des crises de larmes aux magasins, des crises de bacon aux jeux du McDo, au parc, dans l’autobus, chez des amis, en attente chez le dentiste, bref, nous avons tous un jour ou l’autre assisté impuissant et plein d’empathie pour les parents, aux crises souvent non justifiées d’un jeune marmot.

Oh je les plaignais. Dans le sens vraiment beaucoup.

Je peux même affirmé qu’à un certain moment, ça m’a carrément écœuré de la maternité. La honte. Subir la honte inutilement. Est-ce qu’on s’en veut à ce point? Oui. Voici mon histoire.

C’était la journée du shower surprise d’une bonne amie à moi. Ça se passait chez les parents de son amoureux. Ce matin-là, mon petit homme de pratiquement un an, se réveille amorphe. Il est chaud mais ne fait pas de fièvre. On décide alors de voir après sa sieste de l’après-midi si nous nous présentons ou pas à la petite fête. Voilà qu’il se lève de bonne humeur mais n’a pas la même énergie (débordante) que d’habitude. « On va aller lui porter que le cadeau et on repart » me suis-je dit. En chemin, Bébé-Loup s’endort. « Pas normal » est ce qui a traversé notre pensée.

Un peu mal à l’aise de ne connaître personne, mon chum et moi s’obstinons à savoir qui rentre avec le petit et qui rentre le « stock ». Je cogne donc à la porte, sac à couche d’une épaule, beau cadeau de l’autre. Une dame définitivement heureuse nous répond, contente de nous recevoir.

Je n’ai le temps que de serré sa main en me présentant. En fait, je ne sais pas si j’ai eu le temps de dire mon nom. J’entends (version polie) « Oh my god, mon amour! Viens m’aider! VITE! »

En me retournant. En me retournant…… mon garçon avait vomi SA VIE… sur le tapis… dans les souliers…sur le perron… dans l’entrée…dans le cadeau.

C’était surréel. Le branle-bas de combat. Je voulais nettoyer, ils m’ont dit « va t’occuper de ton fils! » Je voulais m’occuper de mon fils, il m’a dit « on s’en va ».

Alors voilà. Je suis allée chez des inconnus, j’ai dit bonjour, mon fils a vomi dans l’entrée, j’ai dit bye.

Le chemin du retour a été disons… tranquille. Papa-Loup et moi ne comprenions juste pas ce qui venait de se produire. En fait, est-ce que ça c’était RÉELLEMENT produit?? On lâchait des « wow » et des rires gênés et des « j’peux pas croire » entre deux silences.

Arrivés à la maison, nous sommes partis à rire. Rire!!! J’ai mis une main sur l’épaule de mon conjoint et lui ai dit : « Peux-tu croire que tout ce qui vont ce souvenir du shower c’est mon garçon vomissant dans leur entrée!?! ». Et rires à profusion.

Ce n’est qu’un début… Je sais que ce n’est pas la dernière « humiliation » que me fera subir mon bébé!

Allez, racontez-moi. Qu’est-ce qui vous est arrivé de plus gênant? Parce qu’il faut en rire mais surtout se donner une petite tape dans le dos. Allez les mamans!

Audrey Lambert

 

 

 

Texte de Audrey Lambert

(Visited 3 times, 1 visits today)
%d blogueurs aiment cette page :