Investir dans l’avenir de nos enfants #REEEavecRBC

Dès que mes enfants sont nés, l’ouverture d’un compte REEE n’a pas tardé pour chacun d’eux. Si mon mari y voyait un excellent placement, moi je voyais la chose tout autrement.

Voyez-vous, à 33 ans, je mettais les pieds pour la première fois de ma vie dans une université. À 36 ans j’en ressortais comme diplômée. Jeune, on avait oublié de me dire toutes mes possibilités et j’ai pris un autre chemin que celui de l’école. Au début de la trentaine je suis allé voir un conseiller en orientation qui m’a demandé ce que je faisais devant lui! Il m’a dirigé vers un certificat à l’université. Heilleeee moi une universitaire??? Je ne vous dis pas la fierté!!! lol… J’ai eu la piqûre et ce qui devait se terminer un an plus tard en certificat s’est terminé 3 ans plus tard en Baccalauréat.

20150827_122310

Mon histoire en ce qui concerne mon retour aux études est un peu comme un conte de fée, mon mari a cru en moi et m’a payé mon rêve d’étudier. Il est rare que rendu dans la trentaine qu’on ait les moyens de mettre sa vie sur la voie d’accotement aussi longtemps. Habituellement on a une famille, quelques dettes, des responsabilités…

Après avoir connu la satisfaction de tenir mon précieux diplôme entre mes mains, j’ai envie que mes enfants puissent ressentir ce même plaisir.

Si j’ai envie de vous parler de REEE aujourd’hui, ce n’est pas pour vous dire ce que vous savez déjà mais pour vous encourager à faire l’effort d’épargner pour vos enfants, pour leur permettre de rêver et de réaliser leurs rêves. Pour moi les REEE sont une assurance rêve et je serai très fière d’épauler mes enfants avec ce bel argent accumulé tout doucement au fil des années.

Si vous n’avez pas encore commencé à économiser pour les études de vos petits, il n’est pas trop tard. Et rassurez-vous, ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y parait. Si vous avez de la difficulté à épargner, je vous suggère de commencer avec de petits montants pris automatiquement chaque semaine dans votre compte bancaire. Avec les contributions gouvernementales (jusqu’à 500$ par année / max 7200$ en tout), vous serez surprise de voir à quelle vitesse le petit montant devient gros.

Aujourd’hui en 2015, beaucoup d’étudiants terminent leurs études à bout de souffle et endettés, qu’en sera-t-il en 2035? On ne connait pas l’avenir et on ne peut pas présumer que notre situation financière sera meilleure et puis honnêtement, qui pense vraiment pouvoir sortir quelques milliers de dollars dans 15-20 ans sans débalancer son budget??? Le temps pour économiser pour les études de nos jeunes, c’est maintenant.

Le saviez-vous? En investissant seulement 25 $ par semaine, le REEE de votre enfant peut atteindre plus de 50 000 $ en 18 ans!!!(ICI)

Pour plus d’informations consultez le guide Offrir le cadeau du savoir, visitez le site de REEE RBC ou rendez-vous directement dans une succursale RBC pour en discuter avec un conseiller.

%d blogueurs aiment cette page :