Bon, ce que je savais depuis des mois s’est confirmé hier : fiston a des allergies alimentaires.

Depuis notre rendez-vous, mon coeur balance entre le soulagement et la peur. À chaque minute qui passe, je lis un peu plus sur le sujet et je comprends doucement de quoi sera faite notre nouvelle réalité. Parce que c’est une chose de vivre avec un soupçon et un autre de vivre avec un diagnostic…

20150722_152151

Fiston est allergique aux arachides, aux noix et aux légumineuses. Ce matin il a pris le chemin de la garderie avec son Allerject, ce médicament qui doit à partir de maintenant le suivre comme son ombre. Pour ce qui est de la garderie, je n’ai pas trop d’inquiétudes, ils sont bien plus habitué que moi avec les allergies.

A partir du moment où j’ai un diagnostic, je suis le genre de maman qui lit beaucoup pour tout comprendre et pour éventuellement arriver à trouver mes repères et trucs pour mieux vivre les situations. Je suis le genre de maman qui veut tout connaître afin d’éviter de faire les erreurs de débutant.

Et comme je ne peux pas attendre, cette nuit je faisais déjà des lectures pour me rendre compte que mon soulagement serait de courte durée… En fait j’étais soulagé car je me disais que c’était facile d’éviter ces allergènes. Et puis d’une lecture à l’autre, j’ai réalisé que je devais me méfier d’à peu près tout, même sa crème solaire n’est pas sécuritaire pour lui et je dois aller consulter mon pharmacien pour m’aider à trouver la bonne.

Avant hier, je ne connaissais pas vraiment les allergies alimentaires. Depuis hier je comprend que je ne savais rien, que j’avais des croyances aussi dangereuses que stupides. J’avais l’impression que c’était simple, qu’il suffisait d’éviter quelques aliments. Mais c’est tellement plus que ca!!!

Je réalise qu’il me faudra apprendre plein de nouveaux mots incompréhensibles par coeur, il me faudra me méfier de tout nouvel ingrédient dans tout, j’ai appris qu’il n’y a jamais de garanties, que j’allais en faire des téléphones pour des risques de contamination croisée ou pour des listes d’ingrédients pas claires. J’ai compris que je vais vivre constamment du stress, que je vais capoter à chaque fois que je vais voir le # de la garderie ou de l’école sur mon afficheur, que toutes les fêtes d’enfants seront problématiques, que les sorties au resto seront compliquées… Et la liste pourrait être longue.

Avec ce diagnostic vient aussi une obligation pour les parents, celle d’éduquer l’entourage et de contrer les croyances de tous et chacun. Parce que non, les allergies ne sont pas un caprice et ne disparaissent pas en mangeant régulièrement des aliments problèmes.

Dans 6 mois, on aura d’autres test d’allergies, en attendant on continue l’intégration de nouveaux aliments qu’il n’a pas encore goûté et qui figurent dans la liste des allergènes prioritaires. Je trouve ca quand même stressant d’aller à la rencontre de futures allergies potentielles.

Bon je retourne à mes lectures, j’ai bien l’intention de devenir une pro des allergies!

Avez vous eu à faire face à un diagnostic d’allergies pour vous ou votre enfant? Facile ou non? Quel ont été les défis?

3 thoughts on “Jeudi confession – j’ai la trouille!”

  1. Ça va bien aller!

    Il y a un an, on se retrouvait dans ta situation. Le même stress, la même constatation. On finit par apprendre à lire les étiquettes, à reverifier tout ce que la famille offre à notre enfants, même quand ils disent avoir vérifier. Pis un moment donné, on se rend compte qu’on apprend à vivre avec.

    Un jour à la fois… 🙂 gros câlin

    1. Merci Pomme Cerise, j’imagine que je passe par les mêmes phases que tous les parents qui découvrent un quelconque problème de santé chez leurs enfants. Je me rend bien compte que ce sera plus facile quand j’aurai accepté complètement la chose… En tout cas, je suis sorti de la phase de déni, c’est déjà ca… lol

  2. Lait et oeufs ici pour mon 4 ans…. Beaucoup de stress au début mais tu vas vite t’y retrouver garantie…. Tu vas trouver des trucs pour les recettes, des marques de confiance, des gens de confiance…. Ici aussi légumineuses avant mais cette allergie a disparu…. Il y a de l’espoir! je te suggère le groupe déjouer les allergies sur facebook ou tu retrouveras pleins de mamans comme toi, des trucs, des conseils et parfois un bel endroit pour te défouler quand trop c’est trop…. Sans vouloir t’alarmer à moins que ce texte soit vieux, il y a eu un rappel cet été pour allerject…. De ce que j’en sais ils n’en produisent plus, la plupart de nous sommes retournés à Epipen malgré son format moins compact et qu’il ne parle pas… Bon courage…. Comme toi j’apréhende les fêtes d’amis ou les restos mais un jour à la fois…. Si tu voyais comment les enfants allergique développent une maturité hallucinante vis a vis leur allergies…. Tu devrais voir fiston du haut de ses 4 ans qui demande aux gens de se laver les mains avant de la toucher, même à papa et moi et il sait avant de partir que nous devons avoir l’epipen…. Le plus dur c’est à l’extérieur car ici toute la famille vie très bien avec ça…. Ça va tellement bien aller…. Parole d’une maman qui il y a 3 ans n’aurait jamais pensé écrire cela….!!!!

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :