Ma 1ere grossesse a été aussi magnifique qu’inespérée, j’étais la plus heureuse des futures mamans et en super forme. J’ai passé 9 longs mois à magasiner, à découvrir tout ce qui se faisait pour les bébé. Vous vous en doutez, j’ai eu la piqûre. 🙂

Pendant cette grossesse, j’ai découvert plusieurs marques québécoises dont Omaïki, à part leurs couches lavables, j’ai pratiquement tout acheté pour Mimi et pour moi. Donc imaginez ma joie quand Ariane m’a demandé si je voulais parler leurs produits ici, je n’ai pas hésité une seule seconde!!!

IMG_4064

Commencons par les protections féminines Lötus en viscose de bambou et coton bio (doublure en polyester laminé), j’ai eu un modèle de chaque :

  • une mini (protège-dessous), idéale pour les pertes vaginales et quand on utilise la Diva-cup ou la coupe menstruelle si vous préférez.
  • une mini-maxi (régulière courte avec protection imperméable), pour un flux moyen à élevé.
  • une maxi (longue et protection imperméable), pour le flux élevé.
  • une maxi-plus (longue avec absorption supérieure),  idéale pour la période post-partum, l’incontinence ou pour le flux très élevé.

J’utilise depuis longtemps les protections féminines en tissus pour plusieurs raisons. J’ai connu ca en visitant un salon de l’environnement il y a plusieurs années, j’en avais acheté 10 d’un coup sans magasiner ce qui se faisait sur le marché. Elles étaient épaisses et pas super jolies mais pas inconfortable du tout, en un mois j’ai eu le coup de foudre. Fini les odeurs et la sensation d’humidité permanente, fini les irritations. J’ai alors pris de temps de magasiner pour trouver la bonne marque pour moi. Je ne vous cacherai pas que j’en ai essayé quelques marques. Les Lötus de Omaïki sont particulièrement douces, minces et absorbantes. Elles restent bien en place. Si vous avez la peau sensible ou êtes sujette aux infections, c’est un must pour vous.

Et parlons un petit peu de l’entretien, je sais que c’est là que plusieurs décrochent, n’est-ce pas? En fait c’est super facile et honnêtement, ce n’est pas dégueulasse du tout. Vous enlevez la serviette, vous la passez sous l’eau pour enlever un maximum de sang, votre serviette est presque revenue blanche et vous n’avez pas encore touché la partie qui vous dégoûtait. Rendue là, vous la mettez à tremper dans l’eau jusqu’au lavage (maximum 2 jours plus tard), ici je les lave avec mes serviettes de bain avec du savon doux et à l’eau chaude. Des taches? Le soleil fait des miracles (même au travers des fenêtres). 🙂 Sachez qu’il y a d’autres façons de faire, la méthode que vous choissirez ira selon votre tolérance aux taches.

Je vous le dis tout de suite, essayer les protections hygiéniques en tissus c’est les adopter. Alors, qui osera?

unnamed (6)Et maintenant le duo de pochettes Gustö qui peut servir à plein de choses. Vous pouvez les utiliser autant pour vos lunchs que pour ranger des crayons, des cosmétiques ou même vos serviettes hygiéniques! Moi j’ai choisi d’utiliser le petit pour le dernier usage, il rentre facilement 2 serviettes hygiéniques repliées dedans, pratique quand on doit transporter nos protections utilisées. Quant au grand, je l’adore pour les lunchs, aussi utile pour la sandwich que pour amener la belle grappe de raisins ou autre. Elle est à peine plus grande qu’un Ziploc et avec son gros velcro, pas de danger que le contenu se disperse dans votre sac à lunch. Ces pochettes sont sans BPA, sans phtalate, sans PVC et conforme au CPSIA. On peut les laver à la machine mais moi je préfère les laver à la main et les sécher à l’air libre, ca va très vite.

IMG_4073IMG_4061Finalement, c’est un peu difficile pour moi de vous vanter les mérites de la couche évolutive Tout-en-Ö de Omaïki puisque c’est un peu compliqué de la mettre en essai vu que j’en ai une seule. Mais pour l’avoir enfilé à mon Jules, je poux vous dire que ca fait un popotin d’enfer. Elle est très belle et elle convient aux bébés de 8 à 35 lb (3.6 à 15.8 kg). Cette couche a gagné le sceau Parent tested-parent approved, une certification qui vaut bien plus que ma simple parole. 😉 Et bien sûr, comme tous les produits Omaïki, elle est fabriquée ici par des gens de chez nous.

Retrouvez Omaïki sur Facebook et le site web 🙂

%d blogueurs aiment cette page :