Les différences entre mes 2 grossesses

Ce matin avait lieu mon X ième suivi médical pour ma grossesse, c’est chaque fois l’occasion pour moi de faire un mini-bilan.

Rendu à 32 semaines d’une grossesse considérée à risques, je commence à avoir pas mal de rendez-vous même si tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Je sais que c’est pour mon bien mais ca me tanne pareil, je me dis chaque fois qu’on devrait faire un rendez-vous sur 2 par téléphone, ce serait tellement plus simple.

Parce que le trajet aller-retour me prend près d’une heure et qu’en plus je dois attendre sur place, j’ai pas mal de temps pour réfléchir. Et ce matin ma réflexion a porté sur les différences entre cette grossesse et celle de ma fille il y a un peu plus de 3 ans. C’est fou comment tout a été différent alors que tout a commencé de la même manière à la clinique de fertilité.

  • Pour 2 enfants aussi désirés l’un que l’autre, j’ai mis pas mal plus de temps à me réjouir de ma 2e grossesse.
  • Les symptomes ont été pas mal plus intenses cette fois.
  • Alors que j’ai flotté sur mon nuage pour ma 1ere grossesse, j’ai été tourmenté cette fois.
  • J’ai beaucoup écrit à ma fille tout au long de ma grossesse et rien pour celle-ci, rien à dire!
  • Cette fois j’ai mis beaucoup de temps à m’attacher au bébé et à lui trouver un nom.
  • Alors que notre téléphone sonnait chaque semaines pour prendre des nouvelles de la grossesse, cette fois notre téléphone ne sonne JAMAIS.
  • Le magasinage avait été pas mal plus trippant il y a 3 ans, cette fois on a besoin de presque rien et comme c’est un garçon, le choix est moindre.
  • Pour Mimi les 9 mois avaient passé super vite, pour lui, ca me semble interminable.
  • À Mimi, on ne savait pas si on aurait d’autres enfants, si on voudrait recommencer le processus de fertilité. Pour lui, on sait que c’est notre dernier.
  • Première grossesse : accouchement prévu en maison de naissance mais qui a fini en accouchement très médicalisé à cause de complications. Cette fois : césarienne programmée.

Les choses qui sont pareilles :

  • Je n’aurai pas préparé de chambre de bébé ni pour Mimi ni pour lui (mais pas pour les mêmes raisons)

Ce qui me rassure :

  • Je me sens bien plus en contrôle que pour mon 1er accouchement, je sais ce qui m’attends.

Mes inquiétudes :

  • Passer quelques jours à l’hôpital et ne pas pouvoir contrôler le quotidien de Mimi, ne pas être là pour elle.
  • Risques de complications à l’accouchement.
  • Adaptation au retour à la maison.

Finalement je me rend compte que pour les 2 grossesses, je n’ai pas contrôlé grand chose finalement. Faut se croiser les doigts et faire confiance en la vie et aux médecins.

%d blogueurs aiment cette page :