Le mois de mai 2014 est un mois de grandes avancées pour ma grande fille, on a enfin atteint l’étape de la propreté en début de mois et on le termine avec une poulette qui dort dans son lit et qui ne demande plus de lait la nuit!

Ce n’est un secret pour personne, chez nous depuis que Mimi a 6 mois, nous cododormions et on aimait ca (lire ici). Mais là j’avoue qu’avec la grossesse que j’ai, le cododo n’était pas pratique et la mère et la fille se réveillaient souvent. Pour la première fois depuis sa naissance, Mimi nous fait des dodos de 8-9 heures consécutives sans micro-réveils, rien. Je ne peux pas m’empêcher de me dire que c’est 100 fois mieux pour elle.

J’avais hâte d’arriver à cette étape, j’avais hâte de retrouver mon lit même si son absence m’empêche de dormir pour le moment. Je suis à l’heure des constats et je dois dire que même si j’ai adoré être aussi proche de ma fille, son petit frère ne devrait pas connaître le cododo. Ca fait longtemps que je le disais mais je me sentais coupable à l’avance de ne pas leur offrir le même traitement. Mais entre les réveils fréquents parce que maman bouge trop ou des beaux dodos réparateurs, le choix n’est pas difficile. Je ne mettrai pas ma main au feu aujourd’hui car je reconnais que le cododo a ses très bons côtés aussi, on verra bien ce que ça donnera pour junior.

Je ne vous cacherai pas qu’avec Mimi ce n’est pas encore gagné, on a procédé en plusieurs étapes que voici :

  1. Nous procurer le lit gonflable Shrunks et la laisser jouer avec dans le salon.
  2. Mettre le lit dans notre chambre et lui offrir de dormir dessus chaque soir depuis novembre dernier.
  3. Mettre un cadeau visible mais hors de sa portée pour sa 1ere nuit dans son lit.
  4. Bingo, Mimi a elle même demandé à dormir dans son lit.

L’erreur : penser qu’on a gagné la bataille! 1 cadeau = 1 nuit 🙂 On recommence!

  1. Remettre le lit au mur et ne plus lui en parler.
  2. Racheter une surprise et la laisser décider de dormir dans son lit pour l’avoir.
  3. Bingo, 3 jours plus tard Mimi voulait son lit.
  4. Avoir peur que ce soit encore pour une nuit et aller acheter un lot de surprises pour les offrir en ordre du plus grand au plus petit.
  5. Chaque matin lui dire qu’on est fière d’elle, qu’elle est maintenant une grande fille…………..

But : créer l’habitude, lui donner le temps de réaliser qu’elle y trouve son compte. Lui permettre une douce transition en lui donnant l’impression qu’elle part de notre lit d’elle même.

Peur : qu’elle ait toujours besoin d’avoir une carotte au bout du bâton pour agir. Mais en même temps, on reconnait que c’est une très grosse étape et on est motivé à régler ça avant l’arrivée de son petit frère.

Ce que j’espère:

  • Que bonnes nuits de sommeil = meilleur caractère, meilleur appétit, meilleures capacités de concentration et d’apprentissage, meilleure patience.

Prochaine étape : transférer le lit dans sa chambre!!!

Pour ce qui est du lit gonflable Shrunks, je le trouvais cher au départ mais il s’est avéré être un super achat. Chez nous il est assurément un allié pour en finir avec le cododo.

gonflable Shrunks gonflable Shrunks gonflable Shrunks

  • Pratique, se gonfle en quelques secondes et se range aussi très rapidement.
  • Les draps et couvertures du lit de bébé font à la perfection dessus.
  • Les côtés sur-élevés font bien le travail, Mimi n’est pas tombé à côté de son matelas.
  • Se trimbale bien partout, les dodos ailleurs ne sont plus un problème.
  • Psst… la pompe électrique peut servir aussi pour vos autres matelas.

Le seul point négatif que je lui ai trouvé c’est que le matelas est soudé au contour du lit. Si vous devez avoir un pipi au lit et qu’il a coulé sous le matelas, ça doit être assez difficile à nettoyer. Pour ne pas avoir à gérer ça, j’ai aussi transféré ma housse-piqué qui allait sur le lit de bébé, il y a une solution à tout. 🙂

En vente chez tous les bons commerçants d’articles de bébé! Entre autre : Poupons et Cie, Rose ou bleu, Distribution Cariboo.

 

%d blogueurs aiment cette page :