Vente de garage – comment procéder?!

Le temps des ventes de garage est déjà à nos porte, dans ma ville (Candiac), c’est toujours la dernière la fin de semaine du mois de mai. Chaque année c’est pareil, impossible de circuler en auto sans être pris dans un trafic monstre et ce, même dans les petites rues. Ça marche les ventes de garage!

Alors 2 choix, soit partir s’amuser ailleurs ces 2 journées là ou justement embarquer dans la folie et essayer de vendre nous aussi nos vieilleries. Je choisi toujours la 2e option, juste pour voir si j’arriverais à me débarrasser de tous les vêtements/chaussures trop petits pour les enfants. Faut dire que c’est le prétexte parfait pour rencontrer nos voisins et discuter un peu.

IMG_1607Alors me voilà dans l’organisation jusqu’au cou! Je ne suis pas une PRO des ventes de garage mais j’ai vite compris que je devais m’organiser bien avant le dit événement! Parce que disons le, tant qu’à faire une vente de garage aussi bien y mettre le maximum de choses.

J’ai dressé une petite liste des choses à faire pour préparer sa vente de garage.

  1. S’informer des dates de ventes de garages sans permis dans notre ville. De 1 on sauve les coûts du dit permis et de 2, la clientèle afflue en grand nombre alors aussi bien en profiter.
  2. Faire le ménage (du printemps – tant qu’à faire!), vider tous les fonds de garde-robe. Se poser la question “en ai-je vraiment besoin?”
  3. Faire des boîtes ou une liste au fur et à mesure pour ne rien oublier, ça aide aussi à évaluer tout ce qu’on devra sortir le jour J.
  4. Quand on a fait la liste ou les boîtes, se demander comment on va disposer toutes nos merveilles dehors. A-t-on assez de tables? Faudra peut-être prévoir en emprunter. Des supports pour les vêtements?
  5. Réfléchir aussi aux prix. Sur quoi on est plus ou moins négociable.
  6. Se fixer un objectif (1 ou 2 jours de vente)
  7. Dire à votre personnel (conjoint – enfants…) ce que vous attendez d’eux.
  8. Décider ce qu’on fera des invendus.
  9. Prévoir une alternative si il pleut (on remet à l’année suivante – on prépare le garage de la maison en vue de faire entrer notre clientèle – un petit abris…?)

Le jour J.

  1. Essayer de faire simple en faisant des sections par prix ou catégories si possible.
  2. Avoir de la monnaie et des petites coupures pour bien commencer la journée.
  3. Prévoir un peu d’ombre et de l’eau, ça peut être intense une journée de vente de garage s’il fait beau et chaud.
  4. S’amuser et en profiter pour discuter un peu avec les voisins.

Pour ma part, mon plan de match est le suivant :

Le plus tôt possible, aller voir ce que mes voisins ont à vendre. Au retour, on sort notre stock qui sera tout prêt dans le garage et vers 15h, on deviens très négociable, le but est de ne pas y passer 2 jours et de se débarrasser du maximum.

%d blogueurs aiment cette page :