IMG_1569

Avant d’accoucher de ma fille, la fête des mères représentait pour moi une fête crève-coeur. Comme infertile (lire mon témoignage si ca vous intéresse), c’était pour moi la date par excellence pour me remémorer tous nos échecs pour concevoir des années précédentes. C’était la grande remise en question, les larmes, l’incompréhension….

Depuis que je suis maman, je réalise que j’ai encore un gros problème avec cette fête, j’ai le syndrome de l’imposteur.

Je pense que beaucoup d’infertiles de ce monde qui ont eu le bonheur d’avoir des enfants doivent se sentir comme moi à la fête des mères/pères. Ce n’est pas moi qu’il faut célébrer mais la vie!!!

J’imagine que mon syndrome de l’imposteur va s’estomper peu à peu au fil des années mais pour l’instant, j’ai la conviction que c’est moi qui doit lancer les fleurs à la vie, j’ai envie de lui dire un IMMENSE merci. Je n’ai jamais eu de plus beau cadeau et chaque jour je ressens une immense gratitude.

La vie m’a fait le plus beau des cadeaux en m’offrant ce titre de ‘Maman’ et chaque jour, j’apprends à exister au travers de cette nouvelle identité. J’explore un monde que bien d’autres avant moi ont exploré et je réalise que personne n’arrive à décrire l’expérience vécue tellement c’est incroyable. Chaque jour je me questionne, je fais des lectures, je fais des choix, je prend des décisions, j’essaie plein de choses, je me remet en question, je viens à la rencontre de sentiments nouveaux, je cherche des solutions, je suis créative, j’existe!

Pour la fête des mères, ma fille m’offrira sûrement un joli bricolage qu’elle fera à la garderie. On se fera un bon petit souper en famille. Mon homme m’amènera au resto et moi je me suis déjà acheté un bouquet de fleurs 😉 . Même si je ne pense pas mériter tout ca, je le prendrai avec plaisir au nom de la vie.

Je souhaite (en avance) une très belles fête des mères à toutes les mamans lectrices du blogue xx

Et puis j’ai envie de terminer ce billet en faisant un gros câlin virtuel à tous les couples infertiles pour qui ca n’a pas encore marché… Je sais que dans vos coeurs vous êtes déjà des parents, il ne vous manque que l’enfant dans vos bras. Je vois envoie tout ce que j’ai d’ondes positives pour vous aider à traverser cette journée que je sais difficile xx

2 thoughts on “Jeudi confession : Fête des mères et mon syndrome de l’imposteur…”

  1. Je n’ai pas eu autant de misère à procréer, mais j’ai eu moi aussi besoin d’une clinique de fertilité pour devenir celle que je suis aujourd’hui, soit la maman de Xavier. Contrairement à toi, moi, à la fête des mères, je suis super à l’aise d’être fêtée. Je trouve que je le mérite amplement, toi aussi, bien entendu ! Pour avoir droit à ce titre, j’ai dû être boostée aux hormones, j’ai dû travailler plus fort que bien d’autres pour pouvoir connaître les joies de donner la vie, mais vraiment pas aussi longtemps que toi…

    Caroline, je te le dis : tes enfants que tu as, bébé no 2 étant en formation dans ton bide, ce n’est pas la vie qui te les a tant donnés, c’est surtout toi, ton chum et ton courage. BONNE FÊTE DES MÈRES, CARO… un peu en avance, je te le concède !

  2. Merci pour ce beau texte…qui me rejoint parfaitement…j’en ai même eu la chair de poule…. une maman qui se sent aussi imposteur pour les mêmes raisons… Bonne fêtes a vous toutes! 😉

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :