Jeudi confession #4

Mardi avait lieu mon 1er rendez-vous de suivi de grossesse avec un médecin de ma région. Un rendez-vous qui ne s’est pas passé comme je le voulais car le médecin a refusé de me suivre et m’a référé aux gynécos de l’hôpital près de chez moi.

Enceinte de Mimi, après 2 rendez-vous de suivi de grossesse à l’hôpital près de chez moi (mais pas le même que cette fois), j’ai annulé mon suivi en me disant que je ne voulais pas vivre ca. Je suis parfois un peu extrême… J’avais pourtant dû simuler des larmes à la réceptionniste qui prenait les rendez-vous, on me refusait partout! Elle avait eu pitié et m’avait trouvé une place.

C’est comme ca que je me suis retrouvé à avoir un suivi dans une maison de naissance. Rien de moins. Pendant la grossesse de Mimi, j’avais une chance inouïe, c’était juste fou. Toujours est-il que j’ai trippé sur mon suivi et j’en garde un souvenir quaisi romantique car il ne m’est plus accessible. Pour Mimi, je me suis ramassé à l’hôpital avec la pré-éclampsie qui s’est suivi d’une césarienne avec complications et je suis ressortie de là 5 jours plus tard en faisant des promesses aux médecins pour qu’ils me laissent sortir.

À cause des complications que j’ai eu à l’accouchement de Mimi, il n’est plus possible pour moi d’accoucher naturellement. Le médecin que j’ai vu mardi m’a dit qu’il était hors de question qu’on tente un AVAC (accouchement vaginal après césarienne). Mais honnêtement, je savais déjà que l’AVAC n’était pas possible, on m’avait bien averti après l’accouchement de Mimi, tout ce que j’espère maintenant, c’est un suivi de grossesse positif et non expéditif.

Sinon ce que je voulais confesser ce matin, c’est la culpabilité que je ressens face à cette 2e grossesse. Je ne ressens pas la joie que j’avais pour Mimi et ca me ronge un peu plus chaque jour. Je ne ressens pas l’empressement pour chercher des prénoms ou pour faire mes premiers achats. C’est peut-être dû à la fatigue mais je peux juste constater que je ne vis pas du tout la même chose que pour Mimi. Bien sûr je suis contente, j’ai quand même passé 2013 en clinique de fertilité pour concevoir ce 2e miracle mais j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose, il y a un déclic qui ne se fait pas. Peut-être qu’il me manque encore la bedaine pour bien réaliser le tout, que la magie se déclenchera quand je le sentirai bouger… Aujourd’hui je vais appeler OVO pour faire l’échographie de dépistage prénatal qui se fait entre la semaine 11 et 13, peut-être que ca deviendra plus concret. C’est quand même bientôt, je suis à 9 semaines. Si ca fait opérer la magie en moi, je trouve que ce sera un 400$ drôlement bien investi…

Ah oui, Mimi qui me dit constamment que ce sera un garcon m’a annoncé ce matin que j’attendais des jumeaux, un garcon et une fille….lol…

%d blogueurs aiment cette page :