Je sais pas pour vous, mais moi je suis épuisée! Je sais que ma grossesse y est pour beaucoup mais je ne pensais jamais que ce serait aussi pire. Quand j’y pense, on a pas fait grand chose. Une virée à Québec pour voir la famille le 24-25, notre party le 28 et un souper de fin d’année le 30 chez la parenté. Dans tous les cas, à 23h j’étais au lit. On avait rien de prévu pour défoncer la nouvelle année et je m’en porte très très bien. 🙂 Mimi a été comme d’habitude couverte de cadeaux (livres, vêtements, appareil photo, poupée, lego, gros jouet little people, casse-têtes, jeux de société, toutou, sac à dos, kit pour colorier). Cette année elle a beaucoup apprécié déballer les cadeaux et offrir ceux qu’on avait fait aux autres.

IMG_4145

Le plus fatiguant a été de recevoir nos familles et amis chez nous, on était 33 personnes dont 8 enfants de 8 mois à 9 ans. De l’action il y en avait et alors que je pensais me faire traiter comme une princesse vu ma condition, eh ben j’ai servi tout le monde toute la veillée! De toute manière je me serais assez mal vu assisse à regarder l’action se dérouler ou à déléguer tout ce qu’il y avait à faire à mes sujets. Mais dimanche j’ai sûrement passé la journée la plus relaxe de ma vie, j’étais complètement vidée. Par chance mon homme a fait le ménage de toute la maison sauf de la salle de jeux. Je me suis tapé le ménage de la salle de jeux pour finir par me dire 2 heures plus tard : PLUS JAMAIS!!! C’était absolument terrible, je pense que le jeu de la soirée a été de lancer tout ce qu’on pouvait et sinon de casser les jouets. Un champs de bataille je vous dis, si mon homme était choqué de voir les bosses dans les murs, moi j’étais outrée de jeter les jouets brisés. Trouver toutes les pièces de chaque jeux dans 800′ carrés de bordel, je ne vous dis pas la joie. Ca fait que j’ai décidé que l’accès au sous-sol sera dorénavent possible que s’il y a un adulte responsable qui est présent. On avait bien quelques ados ce soir là, mais ce n’est pas fiable…

C’est sous le signe de la fatigue extrême que 2014 commence pour moi, je ne me souvienais pas si ca avait été aussi pire quand j’étais enceinte de Mimi et ca m’a fait ressortir mon journal de grossesse, j’y avais écrit pas mal de choses. Les mots ‘fatigue extrême’ reviennent malheureusement assez souvent tout au long de la grossesse de Mimi, je vais donc m’y préparer mentalement et tant qu’à faire, essayer de trouver des solutions… On sait jamais! Si vouss avez des trucs, je suis prenante 🙂

%d blogueurs aiment cette page :