Ce qui se passe dans notre chambre!

Ce qui se passe dans notre chambre! Cododo

Vous connaissez le cododo? Chez nous on pratique la chose depuis que Mimi a 5-6 mois! Ce n’était pas planifié, c’est la vie qui l’a décidé.

Je vois les yeux de plusieurs rouler, j’entend des soupirs et je sais que plusieurs d’entre vous qui lisez ce post ont envie d’y aller de leurs commentaires, n’est-ce pas????

Tant mieux si ce n’est pas le cas mais pour environ 90% de notre entourage, on est un peu fou. On a entendu tous les arguments possibles pour nous dissuader:

  • Et votre couple? Votre intimité?
  • Vous pouvez pas sortir, vous devez être là pour l’endormir!
  • Vous n’avez pas peur de rouler sur elle?
  • Elle doit vous déranger toute la nuit
  • Il faut qu’elle apprenne à dormir seule
  • Ce n’est pas bon pour elle / pour votre couple
  • Ça va être beau plus tard… (lire enfant-roi)
  • Elle va s’habituer (c’est déjà fait)
  • Faut la sortir vite de votre chambre avant d’avoir un 2e enfant
  • Tu ne peux pas découcher!
  • Vous allez le regretter!
  • Ça va être beau plus tard…
  • …………. (si votre argument n’est pas dans la liste, n’hésitez pas à commenter)

J’ai envie de vous dire MERCI, c’est très gentil de vous préoccuper de notre couple et famille 🙂

Et si maintenant je vous donnais mes statistiques sur 2.5 ans?

  • 0 nuits blanches
  • On a jamais a roulé sur elle
  • J’ai allaité pendant 2 ans en m’éveillant à peine
  • Quand Mimi est malade, je suis une maman rassurée
  • Pas de crises pour ne pas aller dormir
  • Pas de réveils nocturnes angoissés
  • Que de doux réveils et surtout pas trop tôt

Je suis d’accord pour dire que notre lit est passé de conjugal à familial, que notre chambre porterait mieux le titre de dortoir. Le lit qui porte le titre “conjugal” se trouve simplement ailleurs dans la maison et ce n’est pas plus mal.

Mon intention en écrivant ce billet n’est nullement de dire quelle méthode est la bonne en matière de dodo. Chacun doit simplement être en harmonie avec ses choix. Nous on est heureux comme ça et c’est ce qui me parait le plus important.

Un jour, Mimi voudra quitter notre lit, ça arrivera quand elle le décidera. En attendant sa chambre est au bout du corridor.

  1. Sylvie Nirina

    novembre 18, 2013 at 10:29

    Je suis d’accord, l’essentiel c’est que vous soyez heureux ainsi, peu importe ce que les autres puissent en dire, ou en penser. Mais comment comptez-vous faire lorsque le petit frère ou la petite soeur sera là ? Qui sera privilégié ?

  2. mamancaro

    novembre 19, 2013 at 6:00

    Merci pour ce commentaire Coralie!
    Je viens de lire ton article et je constate avec bonheur que je ne suis pas la seule. 🙂 Je constate aussi que je ne suis pas seule à rejeter fortement la méthode du 5-10-15.
    Bravo pour ton article, je vais continuer de te lire.

    1. Coralie

      novembre 19, 2013 at 12:34

      Merci!!! :-))
      Moi aussi je vais continuer a te lire, d’ailleurs tu as une page fb? J’aimerais te suivre! 😉

  3. karine Lefebvre

    février 22, 2014 at 3:07

    moi je suis pour le cododo et je le pratique avec mon fils depuis sa naissance .ses vrai que tout va bien jai rien a dire.mais la jattend un autre bb et je sais pas trop quoi faire pk je vais allaiter et le nouveau bb sera aussi dans le lit mais avec mon fils je trouve sa trop dangereux. je ne sais pas koi faire encore.

    1. MamanConsomme

      février 22, 2014 at 3:58

      Je me retrouve avec la même problématique, je suis aussi à la recherche de solutions. Quoi que bébé ne dormira pas avec nous à la naissance mais dans un moïse à côté de nous, il reste qu’il va y avoir pas mal de mouvement dans notre chambre pour notre fille.

  4. Suzy Wong

    juillet 5, 2015 at 1:57

    Chaque soir, quand c’est l’heure du dodo, depuis 3 mois, j’emmène Xavier qui aura 5 ans à l’automne dans sa chambre et il s’endort quelques minutes plus tard dans son lit. Quelques fois, il vient nous rejoindre dans notre lit au beau milieu de la nuit ou au petit matin. Souvent aussi, il reste dans son lit. Xavier est très content de dire à qui veut l’entendre qu’il est maintenant un grand garçon et qu’il peut s’endormir tout seul.

    Jusqu’à ces derniers trois mois, tous les soirs pour le dodo, je berçais Xavier dans mes bras jusqu’à ce que sommeil s’en suive et ensuite j’allais le coucher dans son lit. Comme maintenant, parfois il venait nous rejoindre au beau milieu de la nuit ou encore au petit matin.

    N’Est-ce pas une sorte de cododo ? Mais un cododo qui emmène Xavier a être autonome. De toute façon, il sait très bien qu’il peut venir nous retrouver s’il ne se sent pas en forme ou s’il vient de faire un cauchemar. Chaque soir, à 20h45, quand il va se coucher, nous lui disons que nous restons toujours là pour lui.
    À temps partiel, nous aimons bien qu’il vienne nous rejoindre dans notre lit. Toutefois, son père et moi sommes bien heureux de nous endormir couchés en cuiller comme nous le faisions jadis. Notre intimité, pour moi et le chéri, ça a beaucoup d’importance.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :