Combien ça coûte pour élever un enfant?

Hier je suis tombé sur un super article de Silvia Galipeau sur le site de Lapresse.ca. L’article parlait de combien ça coûte pour élever un enfant?

Je me suis reconnue, moi la maman en devenir qui achetait tout et n’importe quoi sans trop réfléchir à l’utilité. Je suis encore beaucoup comme ça mais maintenant, j’essaie sincèrement de réfléchir avant de mettre les mains dans ma sacoche, même quand ce n’est pas cher.

Je me confesse : j’ai le chauffe lingettes, je l’utilise et je l’aime. Je ne le fais même pas chauffer, je trouve juste que c’est plus facile pour prendre les lingettes. Pour moi c’était un bon achat 🙂

Mais non, je n’ai pas acheté de système avec caméra ou de détection de mouvements. Au lieu de ça, j’ai mis le bébé dans ma chambre.

Je suis quand même perplexe quand elle dit qu’une famille américaine moyenne dépense 10 000$ pour la première année de vie de bébé et 100 000$ pour l’amener à sa majorité. J’imagine que ça comprend tout tout tout et que les mamans achètent des équipements luxueux et qu’elles ne reçoivent aucun cadeau. C’est vrai qu’on croise souvent des poussettes Bugaboo à 1500$ dans la rue… Ça peut aller très vite.

Combien ça coûte pour élever un enfant | Maman Consomme
Crédit photo : Caroline Vallieres

J’ai fait le tour de la chambre de Mimi et de toute la maison pour calculer approximativement combien j’ai dépensé pour elle. Le verdict est que je suis très loin du 10 000$. En incluant la contribution à son REEE, j’arrive en étant très généreuse, à un total de 4 000$. On a reçu des cadeaux et dons qui nous ont permis d’alléger la facture totale. Pour ce qui est de 100 000$ pour l’amener à sa majorité, je vous en reparlerai dans 16 ans 🙂

Ce que cet exercice m’a fait réaliser, c’est que oui je consomme beaucoup mais je le fais généralement bien! Je veux dire que je cours les soldes et j’ai acheté la grande majorité de mon stock à moitié prix ou presque. S’agit de connaître les bonnes adresses et d’être patiente…

  1. Melisandre

    octobre 29, 2013 at 11:08

    Mon truc à moi, surtout avec mes 4 enfants, sont les “points”, les cousins et les friperies. En sachant que les bébés grandissent si vite, je n’ai pas d’a priori à leur faire porter du linge seconde-main qui sont, la majorité du temps presque neufs et offert à des prix plus qu’abordables! Donc je me transforme en petite souris de friperie très souvent!
    Ha! Les cousins et cousines! Qui n’a jamais envié le chandail introuvable que porte la petite cousine? Et bien un système d’échange est très profitable !
    Les cartes à points…! Air Miles, Optimum, etc… Combien de fois je n’ai rien eu à déboursé pour des activités, pour de la nourriture et des fournitures grâce à ces points!
    Voilà! Ce sont mes trucs à moi! C’est sûr qu’un truc mignon tout neuf me fait craquer de temps en temps, mais j’approuve l’approche économique la majorité du temps!

    Bonne continuation maman Caro 😉

    Maman Méli !

    1. mamancaro

      octobre 29, 2013 at 12:10

      Jamais essayé les friperies, on dirait que j’ai un blocage. Pas parce que c’est usagé mais parce qu’il faut fouiller, je déteste ca et je suis bien trop paresseuse 🙂

      Je pense que je vais me lancer ca comme défi, visiter quelques friperies dans les prochaines semaines. Juste pour voir…

  2. Renée

    octobre 29, 2013 at 8:26

    moi je suis mère de 4 enfants… qui ne sont plus des enfants, mes des ados ! Bon le plus vieux a 21 ans, mais il apprécie beaucoup les petites pensées de maman ! Les 3 autres ont 15,16 et 17 ans. Mes trucs à moi ? Je cours également les spéciaux et j’achète en grande quantité et j’accumule des points récompenses avec mes cartes. Exemple, beurre d’arachide en spécial à 2.99, j’en achète une dizaine. Avec la carte métro qui donne un chèque d’économie, je rachète la même quantité du produit… au final, les pots me reviennent à moins de 1,80 $ !!! Je refais la même chose avec tous les spéciaux. Je cours également les friperies, mais pas celles de mon quartier. Je préfère aller plus loin, ainsi personne ne peux dire ; “je vous ai vu à la friperie” ou encore “je reconnais ce chandail ” car je suis en campagne. Je fais les enchères Facebook, j’achète des tissus qui me coûte vraiment pas cher et je fabrique les vêtements d’intérieur pour mes jeunes. Je fabrique des jouets avec les balances de tissus, que je revends aux enchères ou dans des activités de ventes intérieur organisé par les villages voisins. P.S. si vos jeunes sont trop généreux avec le savon à vaisselle, mettez votre savon dans une distributrice ! Ils adoreront et la quantité est déjà dosée 😉 Bref, tous les trucs sont bons… suffit de trouver le truc qui nous convient !

    1. mamancaro

      octobre 30, 2013 at 4:38

      Ahhh c’est vrai qu’acheter des grosses quantités permet de faire des belles économies, surtout que ca mange des ados!!! 🙂

      J’aimerais tant comme toi, fabriquer des vêtements et jouets, je t’envie!

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :